Les fêtes et festivals au Cambodge

avril 18, 2017

Les fêtes et festivals au Cambodge les plus importantes

Le Cambodge, pays riche en culture et en tradition, célèbre depuis la nuit des temps divers fêtes et festivals hérités des préceptes bouddhistes, hindous et royaux, et qui unissent la population dans une atmosphère de joie et de réjouissance. Établis selon le calendrier lunaire cambodgien, ces fêtes sont nombreuses pour enthousiasmer le peuple et attirer les touristes tout au long de l’année. Voici les fêtes et festivals au Cambodge les plus populaires : danse - LES FETES ET FESTIVALS AU CAMBODGE

1. Le festival des eaux :

Le festival des eaux, appelé localement ‘Bonn Om Touk’ est incontestablement celui qui attire le plus d’audience au Cambodge, où plus d’un million de personnes se rendent à Phnom Penh pendant 3 jours de Novembre pour faire part aux festivités. Ouvrant la saison de pêche, la fête symbolise aussi la reconnaissance du peuple envers le fleuve Mékong pour la terre fertile et l’abondance de poissons. En face du palais royal se tient la course traditionnelle de pirogues sur le fleuve Tonle Sap, laquelle monte de niveau avant de se déverser dans le lac Tonle Sap. Des carnavals sont aussi organisés, des feux d’artifices sont lancés aux abords du lac, et le lieu de célébration est orné de lumières de tout genre pour vivre l’ambiance d’une fête cambodgienne authentique.

2. La fête du Pchum Ben :

Célébrée pendant une quinzaine de jours entre Septembre et Octobre, Pchum Ben est la fête pendant laquelle les cambodgiens bénissent l’esprit de leurs morts. Chaque famille rejoint le temple de son choix pour offrir de la nourriture aux moines, nourrir les âmes du monde des esprits, et demander  à ces moines de prier pour leurs défunts ancêtres, afin que ces derniers puissent être libérés et intégrer le cycle de la renaissance. Le festival est une occasion pour apporter de la nourriture aux moines, acte extrêmement méritoire dans le bouddhisme, mais aussi pour rendre hommage à leurs ancêtres dont certains, selon la croyance, réparent leurs erreurs pour pouvoir se réincarner. C'est l'un de fête la plus importante parmi tous les fêtes et festivals au Cambodge.

3. La fête du sillon sacré :

Comme le Cambodge a un attachement particulier à la terre et à l’agriculture, son peuple fête chaque année en Mai le début de la saison d’ensemencement. Habillés de costumes traditionnels Khmer, brillants et colorés, le peuple est uni pour une célébration devant le musée national. Les bœufs royaux, considérés comme déterminants pour la moisson, sont conduits par les serviteurs royaux devant sept plateaux d’or contenant  du riz, du maïs, des graines de sésames, des haricots, des herbes, de l’eau et du riz. Les devins interpréteront ensuite ce que les bœufs royaux auraient mangé et prédiront ainsi les événements propices ou néfastes pour la moisson.

4. Le Nouvel An :

Le nouvel an constitue aussi une fête importante dans la culture cambodgienne parmi toutes les fêtes et festivals au Cambodge. elle célèbre un nouveau cycle lunaire, pendant lequel on lave le Bouddha et l’on construit des palais de sable. S’ajoute à cela les danses traditionnelles, les drapeaux de cinq couleurs et les drapeaux du crocodile, érigés par les monastères.

Copyright © 2017 Voyage In. | Siège social - 12 Quai Duguay Trouin, 35 000 Rennes | 02.99.54.24.56 | info@voyagein.fr